bandeau

Saint-Denis > Ecole de puéricultrices > Spécificités

LE METIER DE PUERICULTRICE.TEUR

Cadre général d’exercice du métier

Le métier de puéricultrice.teur est une profession de santé règlementée inscrite au code de la santé publique. L'exercice du métier de puéricultrice.teur nécessite l’'obtention du diplôme d'Etat

Référentiel d’activités, définition du métier et les missions associées

LE.LA PUERICULTEUR.TRICE
Infirmière spécialisée, le.la puéricultrice.teur peut exercer dans des secteurs très variés. Dans les maternités et les services de
néonatalogie, elle participe à la surveillance des nouveau-nés, assure les soins d'hygiène, d'alimentation et les soins médicaux, en
collaboration avec la sage-femme. Dans les centres de protection maternelle et infantile (PMI), la puéricultrice joue un rôle de
prévention, de protection et d'éducation auprès des familles. Dans les structures d’accueil (Crèches, pouponnières, halte-garderie),
elle anime et encadre une équipe de professionnels autour d'un projet éducatif).

Définition du métier et les missions associées

  • En milieu hospitalier: dans les services d'enfants malades (néonatologie chirurgie infantile, soins intensifs néonatals, Réanimation néonatale et infantile…), les services de maternités, en consultations et urgences pédiatriques.
  • En établissements d'accueil et de garde des jeunes enfants (pouponnière, crèche collective, crèche familiale, halte-garderie, centre maternel, etc) ;
  • En établissement d’accueil et d’accompagnement des enfants en situation de handicap;
  • En structures de santé mentale pour enfants (pédopsychiatrie, HDJ) ;
  • En secteur libéral ;
  • En PMI, (consultations, visites à domiciles des assistantes maternelles et des familles ;
  • Visites en écoles maternelles
  • En secteur de la formation école paramédicale (IFAS/IFAP/IFSI/Puéricultrices),en lycée professionnel ( Bac professionnel, CAP…)

Compétences attestées : quatre missions reflètent la spécificité du métier :

Définition des missions associées

Les compétences visées

  1. Identifier les besoins d'un enfant ou d'un groupe d'enfant (recueil d'informations, observation, analyse, discernement du besoin).
  2. Répondre à ces besoins (inventaire des ressources, élaboration des différents types de réponse, choix de la réponse, mise en place d'action, évaluation et éventuel réajustement) en agissant en priorité dans les milieux où les besoins et les facteurs de risque sont les plus importants.
  3. Promouvoir une politique de progrès en matière de santé de l'enfant par des actions de prévention, d'éducation, de recherche auprès : de parents, d'enfants, d'autres élèves en formation, et de professionnels concernés par l'enfant.
  4. Participer à l'administration d'un service ou d'une institution d'enfants (former, animer, organiser, gérer) en se situant dans une équipe pluridisciplinaire et en liaison avec les différents intervenants auprès de l'enfant et de sa famille pour une action concertée.

Source : RNCP34861BC01

Pas de structuration en bloc de compétences à ce jour au regard des textes en vigueur

LA FORMATION

La formation d’une durée de 12 mois alterne des périodes de stage et des périodes d’enseignement à l’école (théorique/pratique/évaluation sur table). L’école accompagne les étudiants afin d’acquérir des connaissances et de mobiliser des acquisitions antérieures à la formation. Les études se déroulent à temps plein réparties sur douze mois de scolarité. Enseignements théoriques, pratiques et cliniques d’une durée de 1 500 heures dont :

  • 650 heures d’enseignement théorique et pratique à l’école ;
  • 710 heures d’enseignement clinique, en stage en milieu professionnel
  • 140 heures de travaux dirigés et d’évaluation à l’école.

Partenaires et Autres liens utiles

Cette formation est financée par le Fonds Social Européen et la Région Réunion. L’Union Européenne et la Région Réunion investissent dans votre avenir.

Nos tutelles
La formation de puéricultrice.teur relève de la compétence de la région Réunion et de l’ARS. www.regionreunion.re

  • Pour le volet formation :

L’Agence Régionale de la Santé de la Réunion (ARS)
L’ARS OI est l’une des tutelles (pédagogique) de la formation d’auxiliaires de puériculture ; elle est garante du cadre de la formation et de la mise en œuvre du projet pédagogique. Elle siège aux différentes instances de l’IFAP : ICOGI (instance Compétente pour les Orientations Générales de l’Institut) et le Jury de certification. https://www.lareunion.ars.sante.fr/

  • Pour le volet de la certification (diplôme d’Etat) :

La Direction de l’Économie, de l’Emplois, du Travail et des Solidarités (DEETS). La DEETS est l’organisme qui préside les jurys et délivre les diplômes en vue de la certification. http://reunion.deets.gouv.fr/

Autres liens :

Au niveau national, 2 instances de référence :

CEEPAME (Comité d’Entente des Ecoles Préparant aux Métiers de l’Enfance) https://www.ceepame.com/

ANPDE (Association Nationale Des Puéricultrices(Teurs) Diplômé(E)S Et Des Étudiants)

Et aussi :

ARRIP - Association des Infirmières Puéricultrices Région Réunion